Plaisir simple

citadelle

Quel plaisir d’aller se promener dans la campagne avec une amie

Quel plaisir de découvrir un petit lac que je ne connaissais pas

Quel plaisir d’avoir annulé la balade à la grande Braderie noire de monde

Quel plaisir, cet été de la St Martin qui nous arrive, si éphémère, si fragile et si beau

Quel plaisir, ces discussions sans fin, en s’autorisant à ne pas être d’accord sur tout

Quel plaisir d’avoir dormi et dormi pour évacuer la tension de cette semaine

Quel plaisir, finalement, de passer bientôt une nuit à Paris pour ce séminaire, même si l’organisation familiale va être intense

Quel plaisir, ce silence des moteurs dans les chemins de terre

 

J’aurais dû prendre des photos, mais est-ce que ça n’aurait pas tout gâché ? Celle-ci existait, je l’ai empruntée…

Le bonheur est simple, ce moment d’hier en était un.

Publicités

Choc intergalactique

Image

 

– « Dis Maman, qu’est que tu dirais si je te disais que j’avais un copain ? »

– « ….. »

Après ce choc intergalactique, un petit bilan s’impose, histoire de vérifier que je n’ai rien oublié : Bras, jambes, tête…(Surtout tête, oui...)

Cours d’ATF de vendredi : J’ai bien travaillé. Je ne pouvais plus lever mes bras le soir-même, mais le lendemain aucun problème. En revanche, je hais le gainage, je n’y arrive pas. Quand j’aurai (re)constitué une sangle abdominale digne de ce nom, ça ira sans doute beaucoup mieux…

WW Après un grand moment de flottement dû à ma procrastination maladive et au fait que les jours fériés du jeudi ont beaucoup nui à mon assiduité au réunions du …jeudi, j’ai refait le point « points » vu que ça n’était pas si catastrophique, et on continue donc du bon pied… (Malgré les réflexions conjugales acrimonieuses –as usual– sur l’absence de fromage dans le réfrigérateur...)

Sophro J’ai réussi à appliquer la séance pour réfréner une pulsion alimentaire. On est loin du compte, mais ça a marche; il faut aussi savoir renoncer au confort de faire la cuisine en grignotant un truc et en en buvant un autre…Pas gagné, mais il parait qu’il faut 7 semaines pour perdre une habitude… Si je tiens jusqu’au départ en vacances, ça sera en bonne voie.

Jogging : Faut vraiment que je m’y remette… Et que j’arrête de me trouver des excuses : Pas les bonnes chaussures, pas de playlist, pas le temps…

Boulot : J’ai le popotin entre 2 chaises, que choisir ?

Programmation des repas: Un grand bravo à moi-même, on repart en 3ème semaine !

Rangement de maison, de boite mail, de bureau, de neurones : En chantier !

 

 

 

 

Des hauts et des bas

Image

Avoir repris le sport est un grand bonheur, une réelle source de bien-être et d’estime de soi-même… Je me sens déjà mieux dans mon corps..

Mais…

3 voire 4 crises d’hyperphagie non raisonnées, non contrôlables…

Dans 2 heures, je suis chez la sophrologue… Je sais que lui dire…

Motivée (Mais inquiète)

Image

Ce soir, après plus de 2 ans d’arrêt, je reprends une activité que j’ai pratiquée intensivement pendant des années…

Le fitness…

J’ai un peu l’appréhension d’être rouillée/d’être mal dans ma peau/d’être la plus grosse/d’être la moins résistante (Ne SURTOUT rien rayer), mais j’en ai furieusement envie..

Donc ce soir, un cours de body work qui va me filer des courbatures pur 3 jours…(Bon, je vais éviter d’ajouter du poids pour une reprise, et faire un étirement supplémentaire une fois rentrée à la maison)

En même temps, j’ai l’impression de me retrouver, je me sens revivre…

La pêche

Image

Aujourd’hui, pour une raison inconnue (… Hum, voir post ci-dessous...) j’ai la pêche.

Pourtant, ma visite chez WW s’est soldée par un poids stable, et hier, j’ai encore grignoté…

Pourtant, hier, je me disais que j’allais sortir faire une grande balade avec le chien, et j’ai fini devant Margrave, the Blacksmith’s daughter, 

Et puis, cette conversation, dimanche, sur la reprise du sport, m’a fait du bien… le lundi soir, le samedi matin, c’est jouable, en fait…

Bref, je commence demain…

Une semaine

Image

Une semaine, plus ou moins bien suivie, de « régime »… Et voilà plus de 2 kilos d’envolés…

Maintenant, la vérité : Je n’ai quasiment pas suivi les consignes, mais je n’ai quasiment pas succombé à mes pulsions alimentaires… C’est bien pour cela que je me suis réinscrite. Regarder et noter mon poids et mes menus, semaine après semaine, pour petit à petit, sortir de la spirale de l’échec…

Reste l’esprit… Et c’est loin d’être gagné. L’apnée prolongée se poursuit, je ne trouve pas la force de réagir, et j’ai peur d’y perdre des amies…