Choc intergalactique

Image

 

– « Dis Maman, qu’est que tu dirais si je te disais que j’avais un copain ? »

– « ….. »

Après ce choc intergalactique, un petit bilan s’impose, histoire de vérifier que je n’ai rien oublié : Bras, jambes, tête…(Surtout tête, oui...)

Cours d’ATF de vendredi : J’ai bien travaillé. Je ne pouvais plus lever mes bras le soir-même, mais le lendemain aucun problème. En revanche, je hais le gainage, je n’y arrive pas. Quand j’aurai (re)constitué une sangle abdominale digne de ce nom, ça ira sans doute beaucoup mieux…

WW Après un grand moment de flottement dû à ma procrastination maladive et au fait que les jours fériés du jeudi ont beaucoup nui à mon assiduité au réunions du …jeudi, j’ai refait le point « points » vu que ça n’était pas si catastrophique, et on continue donc du bon pied… (Malgré les réflexions conjugales acrimonieuses –as usual– sur l’absence de fromage dans le réfrigérateur...)

Sophro J’ai réussi à appliquer la séance pour réfréner une pulsion alimentaire. On est loin du compte, mais ça a marche; il faut aussi savoir renoncer au confort de faire la cuisine en grignotant un truc et en en buvant un autre…Pas gagné, mais il parait qu’il faut 7 semaines pour perdre une habitude… Si je tiens jusqu’au départ en vacances, ça sera en bonne voie.

Jogging : Faut vraiment que je m’y remette… Et que j’arrête de me trouver des excuses : Pas les bonnes chaussures, pas de playlist, pas le temps…

Boulot : J’ai le popotin entre 2 chaises, que choisir ?

Programmation des repas: Un grand bravo à moi-même, on repart en 3ème semaine !

Rangement de maison, de boite mail, de bureau, de neurones : En chantier !

 

 

 

 

Publicités

Une semaine

Image

Une semaine, plus ou moins bien suivie, de « régime »… Et voilà plus de 2 kilos d’envolés…

Maintenant, la vérité : Je n’ai quasiment pas suivi les consignes, mais je n’ai quasiment pas succombé à mes pulsions alimentaires… C’est bien pour cela que je me suis réinscrite. Regarder et noter mon poids et mes menus, semaine après semaine, pour petit à petit, sortir de la spirale de l’échec…

Reste l’esprit… Et c’est loin d’être gagné. L’apnée prolongée se poursuit, je ne trouve pas la force de réagir, et j’ai peur d’y perdre des amies…

Journée sans viande

Image

 

J’ai découvert ce matin qu’aujourd’hui, c’était la journée sans viande.. et aussi sans poisson, moi qui comptait là-dessus pour faire passer la chose auprès de la famille… Ahem…

Néanmoins je tiens le pari… pour moi-même…

Ca compensera le déréglage total d’hier… Ca rime à quoi tous ces gâteaux et ce fromage ? Certes, on mange beaucoup trop tard pour mon appétit dans cette maison… Mais je dois pouvoir contrôler ces pulsions, peut-être…

Pour le sport, ça serait quand même mieux si j’avais moins mal au dos…

J’aurai moins mal au dos quand je serai moins lourde…

Ca tombe bien, c’est la journée sans viande…

Ce soir, une petite séance de méditation en pleine conscience me fera du bien…

Un démarrage somme toute normal

Image

Bien, je viens donc de débuter la narration de mes grandes professions de foi healthy, sporty et autres joyeusetés par le ratage complet de ma fournée de pain maison (J’ai oublié l’eau, ça s’invente pas)…

Démotivée, au lieu de ma tranche de pain de campagne maison grillée avec confiture maison et fromage frais à la faisselle, j’ai entamé la journée avec une tranche de pain de boulanger à moitié rassis ET un bout de brie acheté hier..

Pourquoi diable ai-je acheté ce brie ?

(C’est bon le brie)