Choc intergalactique

Image

 

– « Dis Maman, qu’est que tu dirais si je te disais que j’avais un copain ? »

– « ….. »

Après ce choc intergalactique, un petit bilan s’impose, histoire de vérifier que je n’ai rien oublié : Bras, jambes, tête…(Surtout tête, oui...)

Cours d’ATF de vendredi : J’ai bien travaillé. Je ne pouvais plus lever mes bras le soir-même, mais le lendemain aucun problème. En revanche, je hais le gainage, je n’y arrive pas. Quand j’aurai (re)constitué une sangle abdominale digne de ce nom, ça ira sans doute beaucoup mieux…

WW Après un grand moment de flottement dû à ma procrastination maladive et au fait que les jours fériés du jeudi ont beaucoup nui à mon assiduité au réunions du …jeudi, j’ai refait le point « points » vu que ça n’était pas si catastrophique, et on continue donc du bon pied… (Malgré les réflexions conjugales acrimonieuses –as usual– sur l’absence de fromage dans le réfrigérateur...)

Sophro J’ai réussi à appliquer la séance pour réfréner une pulsion alimentaire. On est loin du compte, mais ça a marche; il faut aussi savoir renoncer au confort de faire la cuisine en grignotant un truc et en en buvant un autre…Pas gagné, mais il parait qu’il faut 7 semaines pour perdre une habitude… Si je tiens jusqu’au départ en vacances, ça sera en bonne voie.

Jogging : Faut vraiment que je m’y remette… Et que j’arrête de me trouver des excuses : Pas les bonnes chaussures, pas de playlist, pas le temps…

Boulot : J’ai le popotin entre 2 chaises, que choisir ?

Programmation des repas: Un grand bravo à moi-même, on repart en 3ème semaine !

Rangement de maison, de boite mail, de bureau, de neurones : En chantier !

 

 

 

 

Une envie débordante

Image

C’est curieux, cette envie de pleurer qui ne me quitte pas… Cette boule à la gorge permanente. Et puis, le retour des vertiges, les palpitations cardiaques, l’hypertension..

Bref, je dois régler ces problèmes d’insomnie, cette immense fatigue… Et comme je surfe « grâce à’ mon portable au lieu d’essayer de me rendormir, parce qu’on s’ennuie et on rumine, à 3 heures du matin, à côté d’un ronfleur, j’ai pris une décision :

Le portable a quitté la chambre…

J’ai bien mieux dormi cette nuit.. Je vais donc m’en tenir à ma recette précédente : Le livre, ou encore mieux ma liseuse, resteront les seuls soutiens et les seuls dérivatifs de mes insomnies.(En fait, les HE et la passiflore aussi, mais je vais y revenir plus tard, je crois)

Définitivement, j’aime ma liseuse…

Déphasée

Image

Je n’arrive franchement pas à comprendre cette animosité quasi-permanente à mon égard…

Du coup, c’est retombé là où ça n’aurait pas dû.

Il parait que ma réussite professionnelle, pourtant pas si glorieuse, soit inquiétante. mais je pense que c’est surtout mon évolution personnelle.

Je trouve ça dommage de ne pas vouloir évoluer, se découvrir, trier l’essentiel de l’accessoire.

Si tu ne me suis pas, je partirai sans toi…